Cirque

Partager

Seuls les animaux faisant partie de la liste positive (comme par exemple la chèvre) peuvent aujourd'hui figurer dans les cirques de Wallonie ou encore les expositions itinérantes. Les animaux exotiques y sont désormais interdits.

Le responsable du cirque ou de l'exposition itinérante doit s'assurer qu'un personnel compétent et en nombre suffisant soit affecté aux soins des animaux et à l'entretien des logements pour animaux.

Les animaux doivent être contrôlés au moins une fois par jour. Si les animaux ne paraissent pas en bonne santé ou présentent d'autres signes indiquant une diminution de leur bien-être, des mesures doivent être immédiatement mises en oeuvre pour en déterminer la cause et y remédier. Au besoin, il doit être fait appel à un vétérinaire.

Les normes minimales pour la détention de ces animaux dans les cirques et les expositions itinérantes sont fixées dans l'arrêté royal relatif au bien-être des animaux utilisés dans les cirques et les expositions itinérantes du 2 septembre 2005.

Cookies

Ce site utilise les cookies pour faciliter la navigation.